Destination Linux

Comment fonctionne l’hébergement d’un site web ?

Catégorie : Informatique

Tout comme le font les Data Center des grandes entreprises, les données des sites web ont besoin d’être conservées. Le stockage des données qui transitent sur le web est géré par des sociétés hébergeurs. Avec l’évolution des pratiques, les services d’hébergement ont passé du système partagé au système cloud, les propositions étant très étendues entre ces deux modes de stockage. L’hébergement d’un site web mérite d’être élucidé puisque sa connaissance n’est aujourd’hui réservée qu’à une minorité de gens spécialisés dans le domaine. Qu’est-ce que l’hébergement d’un site web ? Comment fonctionne le service d’hébergement de site web ? Les réponses dans cet article.

Hébergement web : définition et fonctionnement

L’hébergement de sites internet est un service assuré par un hébergeur propriétaire des serveurs qui stockent les données de votre site. C’est grâce à ce serveur que les informations sur ordinateur sont stockées et réinterprétées pour communiquer convenablement avec le navigateur du moteur de recherches. En fonction du volume de leurs serveurs, les hébergeurs peuvent proposer de l’espace à louer aux particuliers et aux entreprises souhaitant créer un site web. Des logiciels comme Apache assurent la distribution des données sur les pages web. Les navigateurs doivent cependant être compatibles avec le système de l’ordinateur pour pouvoir afficher les contenus graphiques ou textuels par exemple avec Linux. Mise à part l’interprétation des données, les hébergeurs assurent également la sécurité de vos données et propose des options de filtrage antispam et antivirus.

Les différents types d’hébergement web

Les différents types d’hébergement web se distinguent par leur ergonomie et leur mode d’emploi. On distingue en outre les hébergements dédiés, en nuage, en VPS ou aussi partagés.

Le système partagé

Bien que très économique, ce type d’hébergement ne propose pas un bon rendement au niveau du service, dû au surtout au fait qu’un seul serveur s’occupe des données de plus d’un millier de sites internet. Par conséquent un seul petit bug dans l’un des sites hébergés peut causer un trouble général de la connexion au serveur. Or, toutes les minutes, un problème peut être rencontré dans ces sites hébergés. Dans ce modèle d’hébergement, il est pratiquement impossible d’avoir un site qui fonctionne convenablement.

L’hébergement VPS

Le VPS ou Virtual Private Server se distingue par limitation des partages des stockages sur un même serveur. En outre, ce ratio est limité à 20 sites internet par serveur, ce qui fait de l’hébergement VPS l’offre la plus intéressante en matière d’accessibilité, de facilité de navigation et de protection des données. La plupart temps, les sites internet qui empruntent un stockage dans ce type d’hébergement ont un routage puissant et performant. Cela dit en fonction des configurations que vous recherchez, le service devient plus cher.

L’hébergement dédié

Les hébergeurs qui proposent ce type de stockage disposent de serveurs extrêmement puissants et pointus qui sont rentables pour les sites internet ayant besoin de plus de rapidité de chargement, d’espace et de configuration. Généralement, ce sont les sites qui ont un taux de plus d’une centaine de milliers de visites par mois qui se tournent vers cette offre. Le seul inconvénient de ce type d’hébergement est qu’il faut disposer de connaissances pointues en informatique pour pouvoir en profiter.

L’hébergement en nuage

C’est le successeur de l’option VPS, donc une ergonomie plus élevée surtout pour renforcer la sécurité informatique. L’option VPS a la particularité est que le client dispose de l’accès à différentes ressources sur plusieurs serveurs du réseau.

1 membre a aimé cet article